Accueil Stages et formations Tourisme Formation | Tourisme | Rédiger un produit touristique : l’art de la rédaction sensorielle, décrire pour séduire (TO1)

Formation | Tourisme | Rédiger un produit touristique : l’art de la rédaction sensorielle, décrire pour séduire (TO1)

En bref

Traduire le plaisir pour donner envie
Dégustant une spécialité locale, vous détaillez ses saveurs. Comment dire le plaisir ? Bienvenue en France, paradis d’épicurien où la gourmandise porte encore un arrière-goût de péché. Dans le tourisme, ce tabou du plaisir doit être traduit pour susciter l’envie.

Dans ce stage conçu pour les professionnels du tourisme, la gourmandise devient talent. Choisir ses mots pour partager un bonheur. Une pincée d’anecdote, une louche de savoir-faire : la balade sensorielle devient ode à la vie. Notre délicatesse humaine transfigure le récit. Trois jours de formation pour raconter un paysage splendide, la majesté d’un monument, les arômes d’un chocolat, la joie d’un parcours à vélo… Mais aussi décrire un geste d’artisan, la beauté d’un produit, la mélodie d’un dialecte. En donnant le goût de vivre, votre texte sensoriel fait saliver le lecteur. Bonheur contagieux.

Niveau

Initiation, développement

Durée

3 jours (21 heures)

Public

Professionnels du tourisme, communicants print et Web.

Prérequis

Maîtriser la langue française. Disposer des cinq sens.

Objectifs

  • Affiner son champ lexical.
  • Décrire un objet touristique en mots justes.
  • Disposer des clés de réécriture professionnelle.
  • Posséder les outils d’une écriture lisible et accrocheuse.

 

Tarif

1800€ HT/salarié. ►Étudiants, groupes : tarif adapté.

Modalités

Cette formation professionnelle peut être prise en charge par l’OPCO dont dépend votre structure. Il est également possible de facturer sans TVA au titre de l'article 261-4-4 du CGI. N° formateur : 11 75 42208 75.

Formation en ligne ?

Ce stage est animé avec le même succès en classe virtuelle (formation à distance) qu'en présence physique.

Demander un devis

Intervenant

Martin Bohn - Portrait (360x360)Martin Bohn, consultant en écriture professionnelle, formateur, journaliste et conférencier.

 

Programme

1. Comment l’information attire
Satisfaire les deux raisons de lire. Le cerveau construit l’information.
Titre informatif = angle + message essentiel hiérarchisé.
Sortir des 3 erreurs de la communication touristiques : impératif, emphase, phrases creuses. 

2. Objectifs du papier sensoriel, papier d’ambiance
Offrir l’émotion, transmettre le goût de vivre.
Particularités des 5 sens. Plaisir, fonction vitale de l’envie.
Exercice d’ambiance, type carnet de voyage : l’émotion que procurent les sens.

3. Outils d’écriture sensorielle : l’expérience
Décrire l’expérience : corps + cœur
Exercice : décrire une activité touristique, angle subjectif.

4. Rédaction d’accroche
Allégorie, citation, phrase choc (court, nerveux, action = curiosité). 
Réécriture sur la base d’un sujet choisi par chaque stagiaire.
5. Mécanique des cinq sens
Les sens au service du plaisir générant la joie.
6. Exercice métier adapté à chacun.

Écriture, réécriture d’un texte professionnel touristique.

Évaluations.
Fin de stage.
__________________________________________
Témoignages de stagiaires à l’issue de cette formation :

Yamina, chargée de développement touristique : « Aujourd’hui, je sais donner envie aux touristes de venir visiter nos sites. »

 

Plus de vidéos.

Méthode pédagogique

  • Apports méthodologiques : 30%.
  • Ateliers d’écriture et corrections : 70%. Exercices pratiques (lecture à haute voix, mises en situation).
  • Exemples pratiques.
  • Support pédagogique.

Cette pédagogie génère des émotions. Elle fait bouger les lignes intérieures pour une écriture humaine, entière, efficace. L’atmosphère de bienveillante simplicité installée au départ du stage permet à la parole d’éclore. Les stagiaires prouvent leur capacité à produire des textes forts.

Compétences cibles

  • Décrire avec précision sensorielle et émotionnelle.
  • Utiliser la mécanique de l’intérêt humain.

 

Stages du cursus Tourisme

Sur le blog